Comment bien choisir son humidificateur d’air ?

Comment bien choisir son humidificateur d’air ?
Rate this post

Meilleurs Humidificateurs d’air : top 3

Comme on le sait, il existe 3 types d’humidificateur sur le marché, l’humidificateur d’air à ultrasons, l’humidificateur par évaporation et l’humidificateur à vapeur chaude. Alors vous vous demandez quel humidificateur choisir? Quel humidificateur pourrait mieux vous convenir?

Ce qu’il faudrait savoir c’est que ces trois sont assez différents mais d’un point de vu général, un humidificateur fait très peu de bruit et de ce fait, on peut les regrouper en deux catégories, ceux dont le bruit est régulier et ceux dont le bruit varie légèrement.

Humidificateur à niveau sonore constant : l’humidificateur par évaporation.

Le principe de cet humidificateur est un réservoir d’eau dans lequel se trouvent une cartouche filtre, et une ventilation supérieure. L’air est aspiré de l’extérieur, passe à travers la cartouche filtre et se charge au maximum d’eau. L’air est ainsi saturé d’eau et accessoirement filtré ! Le ventilateur, placé en partie supérieure diffuse ensuite l’air dans la pièce. Nous avons ici un bruit constant, celui du ventilateur. A noter que les ventilateurs utilisés sur ces humidificateurs sont de haute qualité et restent extrêmement peu bruyants.

Humidificateur à niveau sonore variable : Humidificateur d’air à vapeur froide et à vapeur chaude.

Ceux-ci fonctionnent selon deux principes différents, ils sont moins bruyants qu’un humidificateur par évaporation, mais peuvent faire des bruits type bruit de bulles pour la vapeur froide, léger sifflement d’air. Entre vapeur chaude et froide, les niveaux sonores sont très similaires. La vapeur froide sera la plus constante, les petits bruits de bulles sont irréguliers et rythment un peu le fonctionnement du produit. Le niveau sonore de la vapeur chaude varie en fonction du niveau de remplissage du réservoir. Celui-ci varie jusqu’à l’arrêt total de l’appareil. Il reste cependant très acceptable. A noter que l’humidificateur à vapeur chaude peut faire de petits bruits liés à un encrassement des électrodes Il faut donc nettoyer régulièrement son humidificateur.

A noter qu’un humidificateur à vapeur froide est très silencieux et moins gourmand en consommation électrique qu’un humidificateur à vapeur chaude.

On dit souvent, bien respirer, bien dormir. Mais le problème qui se pose le plus souvent c’est que de temps à autres, on garde l’oeil ouvert pendant de longues heures d’insomnies soit à cause d’un air trop chaud,trop sec ou encore à cause d’ un air chargé de particules gênantes trop riche en gaz carbonique. Donc il est nécessaire de préserver la qualité de l’air que nous respirons, aussi bien la nuit que la journée et pour bien dormir, veiller a garder un bon taux d’humidité de la pièce ou vous dormez grâce à un humidificateur d’air mais aussi garder une bonne qualité d’air à l’aide d’un purificateur d’air. Il devient alors indispensable de connaître et bien choisir ce qu’on appelle humidificateur d’air.

On peut grouper les humidificateurs d’air en deux catégories: l’humidificateur d’air à vapeur froide et l’humidificateur d’air à vapeur chaude.

Dans un premier temps, nous allons expliquer ici comment fonctionne un humidificateur à vapeur froide.

L’humidificateur à vapeur froide

Il existe 2 types d’humidificateurs à vapeur froide: l’humidificateur à ultrasons et l’humidificateur par évaporation.

Le principe de l’humidificateur à ultrasons est la transmission des micros vibrations à l’eau par un condenseur ou par une plaque ultrasonique. Suite à cette transmission, l’eau éclate en micro gouttes – vapeur froide – qui, après, est évaporée dans l’air grâce à un système de ventilation.

Tandis que pour l’humidificateur par évaporation, l’eau est diffusée dans l’air à travers une cassette filtre imprégnée d’eau. Un système de ventilation diffuse l’air ainsi chargée d’eau et filtré de poussière.

L’humidificateur à vapeur chaude

Pour ce qu’il est de l’humidificateur à vapeur chaude, le principe est le suivant: l’humidificateur fonctionne avec deux électrodes plongées dans l’eau, la vapeur qui est diffusée dans la pièce  est très douce car elle monte. A noter que l’eau qu’on utilise n’est pas filtrée car  toutes les impuretés resteront au fond de la cuve. Le calcaire se fixe sur les résistances (de ce fait, il est nécessaire de nettoyer régulièrement l’appareil). Donc, l’humidificateur à vapeur chaude amène une réelle douceur à l’air qu’on respire mais attention toutefois, il faut garder l’appareil hors de la portée des enfants.

Chez les bébés

La santé d’un bébé demande beaucoup de précaution .Ainsi, un humidificateur d’air pour bébé est recommandé.

Pourquoi un humidificateur d’air pour bébé?

Dans un premier temps, pour atténuer les conjonctivites, les infections nasales et bronchites. Il peut également vous aider à leur amélioration. D’ autant plus, si vous utilisez un humidificateur d’air avec un système qui assèche l’atmosphère, votre bébé pourra respirer plus confortablement. Il permet également de garder une température ambiante, fait redescendre la température en été et garder une ambiance saine en hiver.

Un humidificateur est conçu pour une surface de 35m² à 50 m² selon le modèle.

Pour information, l’humidificateur d’air pour bébé comporte un réservoir qui diffusera l’eau en fines particules. Cette vapeur sera diffusée dans toute la pièce jusqu’à épuisement de l’eau contenue.

Les types d’humidificateur

Vous avez le choix entre 2 modèles d’humidificateur pour bébé:

Humidificateur d’air à vapeur froide ou chaude et  l’humidificateur d’air à ultrason. Pour le premier modèle, l’humidificateur d’air à vapeur froide évite tous risques de brûlures mais également le réchauffement de la pièce tandis qu’avec un humidificateur à ultrasons, la brumisation est froide et très fine parce qu’elle est obtenue par ultrasons.

Dans les 2 cas, vous avez quelques options utiles, à citer: un réservoir amovible, silencieux, avec hygromètre, avec réglage de débit, avec diffuseur d’huile et avec orientation du jet de vapeur

Toutefois, voici quelques conseils pour un maximum de sécurité pour votre bébé. Ne pas choisir un humidificateur à vapeur chaude ou tiède car ce dernier peut augmenter considérablement la température de la pièce où le bébé dort, et présente également des risques de brûlures. Il est aussi nécessaire de changer l’eau de l’humidificateur d’air pour bébé tous les jours. L’appareil doit impérativement être entretenu de façon irréprochable afin d’éviter la prolifération des bactéries.

De même, ne pas laisser l’appareil à la portée de votre bébé, il ne faut surtout pas qu’il puisse toucher ou jouer avec l’appareil et le cordon d’alimentation. Et enfin, assurez vous que l’appareil que vous venez de vous procurer comporte la norme NF ou CE

Le taux d’humidité

Il est très utile voire indispensable d’avoir un bon taux d’humidité chez soi et c’est pour cela que nous allons voir ici, quel est le bon taux d’humidité pour la chambre et la maison. En règle générale, le degré d’humidité convenable ou encore appelé humidité relative de chaque maison est inférieur à 50%. En dessus de 50%, il est peu probable que la moisissure se manifeste à l’intérieur de la maison. Cependant, il peut arriver qu’un niveau d’humidité relative de 50% soit trop élevé, dans ce cas, on peut remarquer la formation de la condensation sur les fenêtres par temps froid, et quand ce cas se présente, on a intérêt à baisser le niveau d’humidité relative à 30%.

Parfois, il peut arriver que le fait d’abaisser l’humidité relative ne règle pas le problème d’humidité. L’absence de l’isolant ou du pare-air des murs du plafond risque de donner lieu à la formation de points froids ou de zones ou il se produit toujours de la condensation même si l’humidité relative est inférieure ou égale à 50%. Quand cela se produit, il vous est nécessaire de consulter un constructeur ou un rénovateur qualifié ou encore à  un spécialiste de l’isolation thermique car le fonctionnement d’un déshumidificateur n’y changera rien.

Pour le confort de chacun, le taux d’humidité relatif idéal de l’air doit être compris entre 50% et 65%. Mais en hiver, le manque d’aération ou de ventilation, le confinement excessif des logements ou encore l’utilisation du chauffage domestique a pour conséquence d’abaisser le taux d’hygrométrie qui peut de temps en temps descendre en dessous de 30%. Il est alors nécessaire d’utiliser un humidificateur d’air. Les humidificateurs d’air à vapeur froide fonctionnant par ultrasons diffusent une vapeur fraîche et saine grâce à une eau filtrée tandis qu’un humidificateur à vapeur chaude diffuse une vapeur épurée par la montée en température de l’eau (cette vapeur chaude se diffuse mieux dans la pièce). Pour un parfait contrôle de l’humidification, il est également possible d’utiliser un hygrostat séparé qui prend le contrôle de l’humidificateur.

Pour conclure, une humidification correcte d’une pièce fait déposer les particules en suspension dans l’air ambiant et pour optimiser la qualité de l’air de nos maisons, il faut obligatoirement limiter la présence des polluants.

Laisser un commentaire